Les Nouvelles d’OpenEdition Freemium n°7 Juin 2016


OpenEdition Books | Livres à la Une

Patrick Boucheron, Ce que peut l'histoire. Leçon inaugurale prononcée le jeudi 17 décembre 2015, Publications du Collège de France, 2016.
À la fin de l’année 2015, l’historien Patrick Boucheron, spécialiste de l’Italie médiévale, prononce une Leçon inaugurale particulièrement remarquée. Au sortir d’une actualité troublée, il y propose une réflexion sur ce que peut l’histoire, ce qui lui est possible aussi bien que ce qu’elle peut nous offrir : « Nous avons besoin d’histoire car il nous faut du repos. Une halte pour reposer la conscience, pour que demeure la possibilité d’une conscience – non pas seulement le siège d’une pensée, mais d’une raison pratique, donnant toute latitude d’agir. [...] Il faut pour cela travailler à s’affaiblir, à se désœuvrer, à rendre inopérante cette mise en péril de la temporalité qui saccage l’expérience et méprise l’enfance. »

Paul Gaudric, Gérard Mauger, Xavier Zunigo, Lectures numériques. Une enquête sur les grands lecteurs, Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2016. 
Quelles sont les incidences de la « révolution numérique » sur les pratiques de lecture ? La transformation des supports induit-elle de nouvelles manières de lire ? Pour répondre à ces questions, cette étude propose d’appréhender les pratiques des « grands lecteurs » de textes numériques. Les auteurs donnent à voir des usages contrastés, non pas des ruptures dans les usages ni une substitution générale des supports, mais un nouvel équilibre entre culture écrite et culture audiovisuelle.
Michael Lucken, Les Fleurs artificielles. Création, imitation et logique de domination, Presses de l'Inalco, 2016.
L’image de Japonais imitateurs possède une longue histoire : en Europe, elle émerge au xviiie et a connu jusqu’à récemment différentes phases caractéristiques. Bien que liée à la modernisation, cette histoire n’éclaire pas uniquement la rencontre du Japon avec la culture européenne, elle est aussi le miroir des conceptions de l’art en Occident où des contremodèles étaient nécessaires afin de soutenir l’idée que la création est la valeur suprême. La première partie de ce livre a pour objectif de montrer, à travers les discours sur le Japon, comment et pourquoi à l’époque moderne la question esthétique de l’imitation est au cœur des rapports de domination symbolique entre les cultures et, plus largement, entre les hommes.
Alain Mabanckou, Lettres noires : des ténèbres à la lumière. Leçon inaugurale prononcée le jeudi 17 mars 2016, Publications du Collège de France, 2016.
L’Afrique a pendant plusieurs siècles été vue, imaginée, fantasmée par les Européens comme un continent sauvage, ténébreux, matière première des récits d’aventures et d’exploration, teintés d’exotisme, qui ne laissaient pourtant entendre qu’une seule voix, celle du colonisateur. Il faut attendre le milieu du xxe siècle pour qu’une littérature écrite par et pour les Africains se révèle. De la négritude à la « migritude », il appartient aux écrivains noirs d’aujourd’hui de penser et de vivre leur identité artistique en pleine lumière.
Vanessa Van Renterghem, Les élites bagdadiennes au temps des Seldjoukides, Presses de l'Ifpo, 2015.
Bagdad, grande métropole du monde arabo-musulman médiéval et siège du califat abbasside, fut au milieu du ve/xie siècle intégrée à l’empire oriental des Turcs seldjoukides. Restaurateurs du sunnisme, les sultans seldjoukides résidèrent peu à Bagdad, mais ils y fondèrent des institutions nouvelles : les madrasas, encouragèrent l’essor du soufisme et participèrent au développement urbain.


Revues.org | Journal de la société des américanistes

Fondé en 1896, le Journal de la société des américanistes est une revue scientifique de renom international. Consacré aux sociétés et aux cultures amérindiennes envisagées dans la totalité de leur histoire, le JSA tient son originalité et sa richesse d’une ouverture disciplinaire qui fait se côtoyer dans ses pages préhistoire, archéologie, ethnohistoire, ethnologie, ethnolinguistique et, plus rarement, sociologie et anthropologie biologique. Un même esprit d’ouverture s’observe pour les langues admises par la revue : français, anglais, espagnol, portugais, outre les langues indiennes. Spécialisé, mais tournant résolument le dos au cloisonnement des disciplines, le JSA a pour public les anthropologues qui travaillent sur l’Amérique autochtone.


Hypothèses | Carnet de la BnF

La plateforme de carnets de recherche Hypothèses est un outil pour les équipes de bibliothèques.

La Bibliothèque Nationale de France a pour mission historique de conduire des programmes de recherche en relation avec le patrimoine dont elle a la charge. Cette mission, réaffirmée dans le décret de création de la BnF du 3 janvier 1994, est un vecteur important de son rayonnement. La recherche porte essentiellement sur les collections de la Bibliothèque mais elle prend souvent une dimension nationale, voire internationale, qui repose sur un réseau de partenaires publics et privés. Le carnet de la BnF entend rendre compte de cette activité en présentant les activités de recherche et leurs résultats, manifestations scientifiques et publications.

> Le carnet de la BnF

 Où nous rencontrer

• 24-27 juin, ALA Annual Conference, Orlando.
23-24 juin, By the book 3, Florence.
 • 27-28 juin, XXVII Asamblea y jornadas REDIAL, Salamanque.
Plateformes OpenEdition


   
 
OpenEdition | 38, rue Frédéric Joliot Curie | 13 451 Marseille Cedex 20 - France
 https://www.facebook.com/openedition  https://twitter.com/openeditionsays